ACTION POUR LE LOGEMENT

QUELLES SOLUTIONS POUR L'IMMOBILIER ?

Aujourd’hui en France, 3,5 millions de personnes sont mal logées. Agissons ! le 24 octobre 2018

Aujourd’hui, en France, le mal-logement constitue un grave problème de société et une injustice intolérable ! 3,5 millions de personnes sont victimes de mal-logement, dont 600 000 enfants ! 1,3 million de nos concitoyens vivent dans un logement indigne ou indécent 500 000 ménages sont en impayés de loyers, 100 000 menacés d’expulsion 10 millions de Français sont touchés de près ou de loin par la crise du logement. Derrière ces chiffres, se cachent des histoires humaines insupportables :

«Un bungalow de 12 m2, presque toute la surface est occupée par le mobilier. Adeline, 2 ans, dort dans une caravane à côté. Sébastien, 5 mois reste dans son lit qui lui sert de parc.» «Je tiens le coup parce que j’ai des amis et surtout mes enfants. Mais c’est dur : j’ai un loyer de 471 euros pour 17m2 où nous vivons à quatre.» Marcelle, 34 ans, Paris.

Refusons l’inacceptable : Carton Rouge au mal-logement ! Cette injustice n'est pas une fatalité ! Ce Carton Rouge symbolise la détermination de la Fondation Abbé Pierre à combattre le mal-logement. Car des solutions existent Carton Rouge au Mal-Logement Pour imposer sur tout le territoire et dans tout programme immobilier en loi Pinel des logements pour tous grâce à un quota minimum de 30 % de logements à loyers accessibles aux plus modestes... Agissons ! Pour rendre le coût du logement abordable (encadrement des loyers, augmentation des aides personnelles au logement, lutte contre la précarité énergétique)... Agissons ! Pour tarir les sources d’exclusion sociale : politique de prévention des expulsions, priorité donnée à la lutte contre l’habitat indigne, renforcement du soutien des accueils de jour... Agissons !

J’agis contre le mal-logement Vous aussi, avec la Fondation Abbé Pierre, vous pouvez agir contre le mal-logement ! Mettez un Carton Rouge au mal-logement En signant la pétition qui sera remise en votre nom au Premier ministre Je signe la pétition

Devenez cyberactiviste En rejoignant la page Facebook de la Fondation Abbé Pierre et en participant à nos missions contre le mal-logement Je deviens cyberactiviste Diffusez la pétition Carton Rouge

La fondation Abbé Pierre

Je soutiens la Fondation Abbé Pierre et ses actions

Créée à l’initiative de l’Abbé Pierre en 1988, la Fondation Abbé Pierre agit pour que les plus défavorisés trouvent à se loger dignement et durablement. La Fondation Abbé Pierre a été reconnue d’utilité publique en 1992. Elle fait partie du mouvement Emmaus. Elle est membre du Comité de la Charte du don en confiance. Les actions de la Fondation

Créer du logement accessible à tous

En 2010, la Fondation Abbé Pierre a investi 4,5 millions d’euros pour la construction de 3000 logements sociaux. Ainsi à Palaiseau, dans l’Essonne, 15 logements en plein centre-ville ont été proposés pour des loyers entre 5 et 6 euros le m2 à des personnes, célibataires, en couple ou en famille logées avec des revenus se situant en deçà des minima sociaux (moins de 900 € mensuels).

«Des mois que ce Monsieur vivait dans sa cave. Une ampoule au plafond, 4 murs suintants et des sacs plastique pour ranger les affaires résistant aux rats et à l’humidité. On accepte ça ?» Jacqueline, assistante sociale à Lille.

Des solutions pour l'immobilier

Eradiquer l’habitat indigne

«Le sol de la pièce était en terre battue ; je n’avais pas de chauffage ni l’eau courante. Aujourd’hui, j’ai tout le confort et je suis vraiment plus heureux» Joseph, 62 ans, retraité agricole dans le Maine et Loire

La Fondation Abbé Pierre a investi 4 millions d’euros et suivi plus de 1 100 situations d’habitat indécent. 35 % des logements ont fait l’objet de travaux de réhabilitation en 2010.

Assurer un accueil inconditionnel

«Quand il y a de la misère, c’est qu’il n’y a pas d’humanité, pas de chaleur. Les gens te donnent une pièce pour se donner bonne conscience. Mais il n’y a pas de contact humain.» Jean-Claude

En 2010, la Fondation Abbé Pierre a investi 2,5 millions dans 27 Boutiques Solidarité, lieux d’accueil de jour pour les personnes sans abri (1712 passages quotidiens en moyenne) et dans 33 Pensions de famille (1765 places). Prévenir les expulsions et éviter les tragédies dès la fin de la trêve hivernale

logement précaire Refusons la précarité immobilière.

«Après avoir été expulsée d’un logement privé dans les Hauts de Seine, la famille M a vécu quelques temps à l’hôtel. Salariés tous les deux, les parents ont dû se résigner à séparer la famille pour que chacun ait un toit. Des amis hébergent Monsieur, pendant que Madame a trouvé refuge chez une cousine avec les 2 petits enfants ; les 3 plus grands sont placés... Jusqu’à quand ?» Depuis le lancement de sa plateforme «SOS Prévention Expulsion», la Fondation a reçu des milliers d’appels de détresse. 72% des personnes sont en situation d’impayés de loyers.

Trouver un Logement social. Connaître les conditions sur la loi Pinel.